Réussir son investissement immobilier avec Cegim Immobilier

investir-dans-l-immobilier

L’investissement immobilier locatif permet d’obtenir un complément de revenu appréciable et ainsi d’accroître son patrimoine une fois l’achat amorti, notamment en vue de la retraite. Cependant, il est primordial de calculer minutieusement la rentabilité du bien locatif avant de se lancer dans l’aventure, car vous aurez de nouvelles charges à supporter.

La qualité de l’emplacement du bien immobilier

Tout locataire bailleur doit privilégier une ville dynamique dont la population ne cesse de se développer. Il est recommandé d’opter pour un quartier riche en commerces et bien desservi par les transports en commun. La facilité de stationnement représente également un atout majeur, qu’il s’agisse d’un parking ou d’un garage.

Dans le cas où vous décidez d’acheter un studio étudiant ou un appartement familial, vérifiez la proximité des universités et des écoles. Prenez le temps de vous promener dans le quartier afin de vous rendre compte si l’endroit est agréable à vivre et si vous pourriez envisager d’y habiter vous-même.

L’étude du marché local

Dès que vous avez choisi l’emplacement idéal, consultez les annonces immobilières sur les sites web spécialisés. Vous connaîtrez ainsi les tarifs pratiqués à la location dans le quartier. Il est effectivement essentiel de s’y conformer si vous souhaitez louer votre logement rapidement et ne pas le laisser vacant trop longtemps sur le marché.

Vous constaterez si les offres locatives sont récentes ou à l’inverse si elles datent de plusieurs mois. Enfin, vous observerez dans le quartier si les panneaux « A vendre » ou « A louer » sont nombreux, ce qui vous permettra de vous faire une idée sur l’attrait du lieu.

Un bien immobilier rentable

Il est fondamental que le logement vous plaise. Si tout vous séduit, de la praticité du quartier à la décoration du bien immobilier, vous avez toutes les chances de trouver rapidement preneur. Par ailleurs, calculez le taux de rentabilité du bien de sorte que l’investissement locatif compense les charges et le crédit immobilier. Il s’agit du rapport entre le prix d’achat et le montant annuel des loyers.

Ce taux doit au moins être de 6 à 7 %. L’emprunt ne doit pas non plus représenté une contrainte. Votre effort mensuel doit rester faible afin de ne pas pénaliser votre capacité de remboursement. Pour finir, le dispositif Pinel soutient l’investissement locatif et vous offre une déduction d’impôts pouvant monter jusqu’à 21 % du prix d’achat d’un logement neuf.

Autre mesure de défiscalisation, l’amendement Censi-Bouvard permet de réduire les impôts de 11 % du prix d’achat et de récupérer le TVA si vous louez votre logement neuf meublé en résidences services pendant 9 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.